Actu
- 12 novembre 2012 -

La nouvelle campagne « choc » de Ni Putes Ni Soumises

  • ni putes ni soumises

    Non, l’image ci-dessus n’est pas une photo artistique. C’est une photo – en gros plan- d’hématome. A deux semaines de la Journée  de lutte contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), Ni Putes Ni Soumises dévoile sa nouvelle campagne choc.

    La nouvelle campagne de sensibilisation de Ni Putes Ni Soumises – réalisée par l’agence BETC – choque et interpelle le grand public. Sur les affiches, on voit différents hématomes, traces de la violence faite à certaines femmes. Une phrase à chaque fois illustre l’image: « brun de poing », « rouge de rage », « vert de nerfs » ou «violet de viol ». La violence faite aux femmes est à dénoncer. Ne restons pas indifférents. Car c’est cette indifférence qui tue.

    En 2011, 122 femmes sont mortes en France sous les coups de leur conjoint violent. Une femme sur 10 est victime de violences conjugales.

    Alexandra Lange, cette femme battue qui a tué pour ne pas mourir

    Alexandra Lange fait partie de ces femmes battues par leur mari. Pendant 12 ans, elle subit la violence de son conjoint Marcelio. Et puis un soir, le 18 juin 2009, voyant qu’il s’en prend de plus en plus aux enfants, elle décide de demander le divorce. Mais son compagnon n’a pas le même point de vue et de colère commence à l’étrangler. Alexandra, pour se protéger, pour ne pas mourir, le tue d’un coup de couteau. Aujourd’hui, c’est la première Française à être acquittée après avoir tué son mari.

     Le gouvernement ne devrait-il pas prendre des mesures pour protéger les femmes et éviter un tel drame? 

  • Impact de l'article

    592 points

    Connectez-vous pour laisser un commentaire
Commentaires