Alerte job d'été : cherche jeunes "propagateurs de joie" auprès des personnes âgées

Par l'équipe Oneheart, le 19 avril 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Cette offre de job nous vient de Norvège. Une maison de retraite recrute des jeunes désireux de diffuser du bonheur dans le quotidien des personnes âgées, le temps d'un été.

D'un côté, on a les personnes âgées, trop souvent esseulées dans les maisons de retraite, d'autant plus en période estivale. De l'autre, des jeunes à la recherche d'un job d'été sympa. La résidence Bjønnesåsen , en Norvège, a eu la bonne idée de faire la connexion. Depuis quatre ans, chaque été, elle emploie des lycéens, âgés de 16-17 ans, pour égayer les journées des personnes âgées. Le poste, dont le recrutement vient de commencer, porte d'ailleurs le joli nom de "propagateurs de joie".

L'idée est née en 2013, en voyant que les personnes âgées souffraient d'avantage de solitude d'été, "période pendant laquelle une grande partie de notre personnel est en vacances", a expliqué Berit Nysteen, la responsable qualité de vie de l’établissement, sur les ondes de la  NRK. Personnel qui le reste de l'année rend visite aux résidents, anime leur journée, les sort, etc.

Les jeunes propagateurs de joie, justement, "emmènent les résidents faire du vélo, jouent à des jeux de société et organisent des barbecues dans le jardin. L'expérience s'est révélée si positive que les jeunes employés ont été invités à revenir le jour de la fête nationale et à Noël", poursuit Berit Nysteen. 

L'enthousiasme est aussi manifeste chez les résidents."Quand les jeunes gens me proposent de rejoindre les activités, je dis oui, immédiatement", raconte Arne Johan Carlsen, 89 ans et veuf depuis trois ans, à NRK. "L'an dernier, ils ont organisé une course de fauteuils roulants et j'ai gagné un médaille, mais j'aime surtout chanter, manger des gaufres ou encore bavarder."

Selon Berit Nysteen, cette initiative positive, qui vient renforcer le lien intergénérationnel, est unique en Norvège. Et en France ? A notre connaissance, ce type de job n'existe pas. En revanche, si l'engagement auprès des aînés vous branche, l'association Donner-Recevoir  vous offre l'opportunité de donner une heure de votre temps, une fois par semaine, pour passer du temps avec une personne âgée. .

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close